Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
merejkowskypierre.over-blog.com

L 'ETAT DE NOTRE URGENCE

A propos de NI, de Dominique MEENS, édition Pontcerq

A propos du Livre Ni de Dominique Meens

 

J’ai mis un certain temps à lire ce non livre ainsi que le qualifie Dominique Meens qui demande une grande attention, ce qui est dans ma bouche est naturellement un compliment.

 Les lettres Ni signifient  peut être le début, ou le retour, le retour éternel à l’idée de Nietzsche.

Dominique Meens  en effet, me semble  il, observe la pathologie humaine à travers un café sans prendre position, puisque le discours amoureux, politique est pour Nietzsche (du moins d’après ce que je comprends) fondé sur l’intérêt (commercial ? renommée mondiale, regard de l’autre ? », et cette pathologie humaine trouverait dans le livre NI son apaisement dans une nature « naturelle » qui serait elle aussi fondée sur l’intérêt pathologie et donc le meurtre, la torture et l’extermination 

 

Ma vie  construite autour de mes enfants, et de mes activités artistiques reposent justement sur l’idée qu’en dehors de l’intérêt hypocrite qui justifie l’église les éducateurs pop, les organisations communistes  non internationaliste qui répètent que les gens seraient des bêtes qu’il convient d’encadrer par l’art et le pouvoir, ma vie, dis je, se justifie justement par l’affirmation d’un espoir, d’une promesse fondée sur mon refus assumé de ma propre liberté. La relation fondée sur l’intérêt que je ne nie pas engendre à mes yeux  un lien, cinématographique, sexuel, ou autre qui en tant que lien « nous » échappe, et devient objet, ailleurs, espace courbe (d’où les films que je réalise et projette dans les caves afin de transformer l’intérêt en objet souterrain )

Je préfère en quelque sorte être idiot plutôt que d’observer  la rationalité présentée comme réel.

D'où mon intérêt pour le livre Ni qui devient par son non livre lien

Sans doute parce qu’une petite voix comme dans le livre Ni, une toute petite voix étouffée me susurre  «  Pierre tu as le droit de pleurer et le monde capitaliste et des soviéts  unis  n’ont pas à te qualifier de  fou parce que tu ne respectes leurs prescriptions médicales.. »

 

Et c’est justement cette faiblesse que par peur de nous même nous cachons, qui devient lien, et espoir qui n’a rien à voir avoir les boutiques des marchands du temple athée ou religieux et aussi de l'industrie littéraire que Ni ne respecte pas.

Pierre Merejkowsky

A propos de Piotr

https://merejkowskychroniquedestempspresents.wordpress.com/2020/05/01/a-propos-de-piotr-qui-nest-pas-piotr-et-du-ministre-candidat-a-la-mairie/

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article